Mes premières injections d’acide hyaluronique…

Vous avez été nombreuses à m’interroger sur le sujet alors…on en parle ?

J’ai décidé de « sauter le pas » car je me sentais un peu mal au regard des rides d’expression se situant autour de la bouche.

J’avais le sentiment que les rides du contours des lèvres étaient de plus en plus creusées, ça me donnait mauvaise mine, mon visage était un peu fade…et j’ai donc décidé de prendre un premier rdv afin de faire un peu le bilan de la situation hahaha, évaluer l’ampleur du gros œuvre LOL et voir ce qu’il convenait de faire ou pas.

Je me suis dans un premier temps intéressée à une nouvelle technique qui consiste à passer « entre les mains » d’un machine qui aide par ses divers passage à retendre les traits du visage. La séance tournait aux alentours de 600 euros.

« La technique HIFU, pratiquée en cabinet et sans anesthésie, utilise une technologie à ultrasons très précise délivrée en impulsions courtes ou en rafales, grâce à des têtes travaillant à des profondeurs différentes. L’utilisation très ciblée des ultrasons permet de remodeler le collagène existant et de stimuler l’apparition d’un nouveau collagène dans les zones où il est nécessaire de raffermir et, ainsi, de retendre la peau. Cette technique, quasiment indolore, vous permet de reprendre vos activités directement. » explication reprise du site de la clinique où je me suis rendue

J’ai eu un premier entretien avec une Dame qui pratiquait ce genre de soins mais elle me l’a déconseillé car elle estimait qu’il n’y avait au final rien à retendre et que cela n’aurait pas d’effet sur les rides du contour des lèvres. Donc au final, un coût élevé pour un résultat qui ne répondait pas à mes attentes.

Elle m’a indiqué que la seule technique qui pourrait réellement répondre à mes attentes, à savoir combler le sillon contour des lèvres et repulper mon visage, était l’injection d’acide hyaluronique.

J’ai donc pris un rdv avec un chirurgien// coût 390 euros environ.

Je suis allée au rdv avec une amie qui était également intéressée par ce style d’injection et je lui ai ainsi fait profiter d’un rdv gatuit. Elle a pu poser ses questions et a fait l’économie du coût de la consultation (50 euros).

Pour ma part, j’appréhendais un peu ce rdv, l’air de rien ce sont tout de même des injections avec une aiguille. MAMMA MIAAAAAAA

Le chirurgien m’a mis à l’aise et m’a expliqué ce qu’il allait faire. Il m’a expliqué que d’un part il allait piquer sous les deux yeux ainsi qu’au niveau des pommettes afin de remonter et repulper ces zones afin de donner déjà un joli coup d’éclat.

Il a débuté les injections sous les yeux afin donc de « regonfler » la pommette et déjà faire un peu remonter la joue et ainsi réduire a little beat le sillon.

Les injections sous les yeux ne sont pas douloureuses car les piqûres ne sont pas nombreuses.

Ensuite, il a entamé les injections contour des lèvres lesquelles sont franchement douloureuses, ouilllleeeeee…

Les piqûres s’enchaînent et sont relativement nombreuses et donc la douleur est plus importantes.

Je vous conseille d’ailleurs de demander la petite anesthésie. C’est ce que je ferai …SANS FAUTE… la prochaine fois.

A chaque piqûres, le chirurgien me disait : « je vais piquer, je vais piquer», ça n’a l’air de rien mais ça rassure clairement.

Les injections d’acides sont à réaliser une fois par an. Comme le chirurgien le disait : l’idéal est de commencer les premières injections arrivé à la trentaine afin d’éviter que la ride ne se creuse.

En effet, les injections permettent de combler le sillon mais pas d’effacer la ride. Une fois qu’elle est « dessinée » il n’est plus possible de l’effacer.

Concernant le résultat : j’étais plus que satisfaite mais attention, il faut laisser le temps au produit de bien se placer. Vus pouvez donc avoir, pendant quelques jours, une petit irrégularité qui se corrigera toute seule. Le cas échéant, vous retournez voir votre chirurgien.

Par contre, concernant les marques, j’ai été servie. Il faut dire que j’ai un peau qui marque très rapidement et très fort. D’un coup, je me retrouve avec un énorme bleu qui passe par toutes les couleurs et qui reste des semaines et des semaines.

Clairement, on voyait de petites piqûres rouge sur mon visage, là où il avait piqué. Il a fallu au moins une bonne semaine pour que tout parte. Donc, mon conseil : demandez impérativement la crème anesthésiante et envisagez une crème apaisant aussi.

Pour conclure, je dirai que j’ai juste hâte de refaire mes prochaines injections car cela redonne un véritable coup de peps non négligeable;-)

Enfin, pour ce qui concerne les rides du front, il faudra prévoir des injections de botox. Elles coûtent environ 250 euros et sont à réaliser 3 fois par an. Je devrais les commencer incessamment sous peu à titre préventif comme le chirurgien me l’a conseillé avant que les rides ne se marquent.

On en parle donc dès que je les aurai faites 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *