La Robe Ring Sandro in Jamaica…et notre hôtel RIU

La Robe Ring Sandro in Jamaica…et notre hôtel RIU

Avant toute chose, je voulais vous parler un peu de la Jamaïque et de ce qu’il faut savoir :

  • Le service immigration de l’aéroport est vraiment très désagréable et je pense que le mot est faible. Impossible de rester ZENNN. Si je peux vous donner un bon conseil: prévoyez un bic BLEU dans votre sac et remplissez le questionnaire de la douane correctement et de A à Z. Ils sont franchement CHIANTS A MORT avec ce document !!!!!

  • Vous vous faites littéralement BOUFFER par les moustiques et ce malgré les produits anti-moustiques et CIE. Je garde encore les traces des piqûres sur mes jambes.

  • Mieux vaut échanger vos dollars en Belgique afin d’éviter des taxes pour le change et un taux plus élevé comme cela est le cas dans beaucoup de pays…Cela vous coûtera toujours beaucoup plus cher un change à l’étranger et par exemple à Londres, plus cher à la gare que dans certains points du centre-ville. Bien se renseigner avant donc….

  • Les Jamaïcains sont un peu des dangers publics sur le route LOL. Ils sont censés rouler à gauche mais roulent à droite et changent de bande à la toute dernière minute quand ils rencontrent une voiture. Ça klaxonne à tout-va et ça accroche d’autres voitures aussi à tout-va…

    Bref, mieux vaut bien se tenir !

  • Au niveau de la population et du personnel de l’hôtel, ce sont des gens hyper calmes et pas stressés pour un sous. C’est super sauf quand vous leur demandez d’appeler un docteur pour votre fille et que leur lenteur vous fait péter les plombs. Ben oui quoi, zen c’est bien mais quand ton enfant est malade tu attends une réaction rapide. Heureusement, Je suis réactive pour 10 et quand ça ne va pas assez vite et surtout lorsque je suis stressée, je le fais savoir … Heureusement, le directeur de l’hôtel est TOP. Il comprend le français et vous pouvez vraiment discuter avec lui…

    N’oubliez d’ailleurs pas de prendre une assurance pour la maladie, le rapatriement surtout si vous partez avec bébé. Juste pour que le docteur vienne dans la chambre et prescrive un antibio, nous en avons eu pour 320 DOLLARS US (40 pour l’infirmière de l’hôtel qui a examiné Eléa et établi un premier diagnostic (gorge très rouge dû aux microbes ambiants) et le reste pour le docteur et l’antibio lequel devait faire 20 D.

  • Notre hôtel était le RIU NERGIL TROPICAL BAY (appelé aussi RIU PALACE). Nous n’avons pu nous empêcher de le comparer avec notre hôtel du Mexique, le VALENTIN IMPERIAL MAYA.

    (photos hôtel et plats: galaxy s7edge)

HN1A0195retouche10

Notre hôtel en Jamaïque était très bien mais il aurait eu notamment besoin d’une nouvelle peinture en extérieur par exemple.

Au Mexique, notre hôtel était vraiment TOP, les extérieurs sauvages avec plein d’animaux.

Niveau nourriture, nous avons bien mangé. Au Mexique, le souci est que leur eau est tellement polluée que moi j’ai été malade du premier au dernier jour.

Ici, absolument aucun souci avec la nourriture, j’ai mangé de tout et même des crudités alors qu’il faut savoir que je suis très fragile et que le moindre truc pas frais c’est recta, je suis malade. Une bonne qualité donc de la nourriture dans ce RIU. J’ai aussi préféré les boissons proposées par rapport à celles du Mexique.

La chambre était aussi correcte mais il y avait quelques finitions pas top. Je pense que l’on commence à regarder tout cela quand on a passé plusieurs années dans les travaux LOL

Bref, notre hôtel était très joli même s’il a besoin d’un coup de peinture par endroits, la nourriture était vraiment top. J’ai trouvé la couleur de l’hôtel originale et j’ai pris beaucoup de photos très jolies. Nous nous sommes vraiment plu dans cet hôtel et la mer qui se trouvait juste face à notre chambre était une pure merveille ;

Nous ne sommes d’ailleurs jamais allés à la piscine…Nous avons connus des moments magiques avec notre Baby girl pour qui c’était une grande première et le premier couché de soleil, dont vous avez vu les photos sur mon IG et FB est un moment qui restera gravé dans nos mémoires. C’était juste du bonheur, un magnifique moment avec ma famille.

Eléa a été un ange. Elle a dormi pendant tous les trajets en avion et en car, elle a été très sage et même avec de la fièvre elle n’a pas pleuré.

Nous sommes restés une journée dans la chambre en attendant que la fièvre retombe et ne sommes sortis que le soir au coucher du soleil. Vous auriez vu Eléa : elle retire son Pampers et cours toute nue sur le sable et dans l’eau. Elle s’est sentie libérée la pauvre et nous étions tellement heureux de voir notre bébé pouvoir s’amuser dans l’eau et se sentir beaucoup mieux car c’est toujours terrible pour des parents de voir leur enfant malade et de ne rien pouvoir faire !

Nous avons vraiment beaucoup de chance. Maintenant, quand elle a décidé de râler, je peux vous dire que ça rattrape tous les moments paisibles HAHAHAHAH 😉

Même les personnes qui étaient à côté de nous dans l’avion nous ont dit au combien ils étaient ravis d’être à côté d’une petite fille aussi sage et qu’il avait pu voyager vraiment tranquillement sans entendre un enfant hurler toute la nuit… Eléa a attiré tellement d’amour autour d’elle, une fois encore… C’est toujours assez extraordinaire pour nous de voir à quel point elle attire les gens, on lui fait plein de compliments, elle inspire beaucoup d’amour et de sympathie et c’est une vraie chance pour elle ! Je dirais qu’elle tient ce côté plutôt de son papa qui est très sociable et qui attire aussi les gens à lui contrairement à moi qui suis beaucoup plus retranchée dans ma bulle de protection 😉

Bref, je peux dire que nos vacances avec bébé ont été  un vrai bonheur et je suis prête à repartir très très vite 😉

  • En ce qui concerne le personnel, il y avait tout de même quelques rares personnes assez désagréables et moi je ne supporte pas trop ça quand je suis en vacances ! Au Mexique, c’était plus amical même si ils étaient accrochés à leur pourboire et ça c’est un point négatif du Mexique où au final tu te sentais obligés de prévoir de l’argent pour tout au risque que le personnel deviennent ensuite désagréables…

En Jamaïque, nous avons volontiers donnés des pourboires mais on ne sentait pas la même pression qu’au Mexique à cet égard.

Il y avait, néanmoins, beaucoup d’autres personnes très sympas au niveau du service ainsi que du personnel d’animation. Ils étaient tous dingues d’Eléa. Le personnel de l’hôtel et même de l’aéroport la surnommaient : PRETTY EYES ! Ils nous ont dit que c’était son surnom jamaïcain 😉

Le « all in » était top. Niveau boisson, vous aviez tout une série de cocktails ainsi que le champagne espagnol que moi j’adore !!!!  Vous aviez aussi un service en chambre avec différents sandwichs, gâteaux et fruits. D’ailleurs, qu’est-ce que Roudou m’a pellée avec son « club sandwich » PTRRRRRRRR

Nous avons aussi déploré le traitement du personnel. Dès que nous en avions l’occasion nous leur donnions des bouteilles fraiches. C’était assez rude, il y avait celui qui tondait une pelouse en plein temps de midi et ce depuis toutes la matinée et qui dégoulinait de sueur, idem pour les femmes de chambres et Cie… ils avaient pour instruction de NE PAS BOIRE DURANT LEUR SERVICE !!!!! Les clients ne devaient surtout pas les voir en train de boir ou de se balader avec une boisson ou de la nourriture…

Du coup, quand on se baladait dans l’hôtel, on nous faisait des signes de remerciements alors que c’était tout à fait normal pour nous. On est des êtres humains pas des poupées en carton !

Je pense aussi à ce Monsieur qui est venu chercher nos valises avec son chariot et qui l’a poussé dans une montée de dingue… avec le poids du chariot, la chaleur de fou…Heuuu, pas l’idée de créer un ascenseur quelque part ?

Bref, j’ai un peu de mal tout de même avec la réalité de ces complexes hôteliers créés dans des pays très pauvres où l’on exploite carrément la population. Maintenant, au niveau des horaires, ils nous disaient travailler 8 heures par jour, donc comme chez nous. C’est juste qu’au vu de la chaleur, il devrait y avoir des pauses prévues pour certains membres du personnel qui travaillent en plein soleil, ou qui apportent les plateaux en chambre…

Ceci étant, je ne referait pas le monde mais il me parait important de parler de tout: Le positif comme le négatif.

Voici quelques photos notamment des repas servis dans les restaurants de l’hôtel:

 

retouche17 retouche18

 

 

retouche4 retouche-3 retouche6 retouche7 retouche5 retouche8 retouche-2 retouche retouche11

 

Ceci étant, parlons maintenant de ma tenue avec cette robe Sandro ;

Autant vous dire que je ne suis pas une fana du rouge. J’ai sans doute, avec celle-ci, 3 pièces à tout casser dans mon dressing.

Pour vous dire la vérité, j’étais persuadée que cette robe était en fait plutôt orange (ben achète toi des lunettes la Nini)…#goodidea

robe sandro paris ring rouge

Je l’ai portée à la plage et d’ailleurs, sur certaines photos vous voyez la robe mouillée car je sortais de la mer.

La matière est vraiment très légère et une fois encore, très agréable à porter.

J’ai aussi associé à cette robe mes sandales Sandro et un bandana acheté à la boutique de la plage (l’un de mes nombreux achats lol).

Bref, la petite robe idéale pour la plage et les vacances même si je pense tenter de la porter en ville prochainement. A voir sur mon insta 😉 Bye

PS : n’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez une petite question ou pas, c’est toujours un plaisir de vous lire 😉plage-jamaique-sandro-paris-robe-de-plage-ring

robe-de-plage-sandro-in-jamaica robe-ring-sandro-paris sandales-sandro-paris-a-clous-jamaica sandro-paris-total-look robe-ring-rouge-sandro lunette-michael-kors-riu-negril-jamaiquesandales-clous-sandro-paris

Latest Comments
  1. Severine
    • leblogdenini

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *